Menu Fermer

Catégorie : Matchs (page 1 of 1)

Ce petit compte rendu a une saveur très particulière !

Ce dimanche, nous partions jouer chez nos voisins nantais, les Brakass.

Si on fouille un peu dans l’historique du PARC, chacune de nos rencontres s’était jusque-là soldée par une grosse défaite des bisons. Nous ne partions donc pas avec de grandes prétentions.

Mais on y allait pour donner le meilleur de nous même avec une équipe soudée. Chaque joueur a conscience de faire partie d’un collectif et tous sont prêts à se sacrifier pour les copains. J’en veux pour preuve les petites plaies et bosses de quelques-uns. Mat Rochard, Gaëtan et Antho garderont les stigmates de cette rencontre pendant quelques jours…

Pour une fois, les bisons sont dans le match dès le coup d’envoi. Toutes les actions de nos adversaires sont bien contrées, tout le monde est placé et connaît le job.

Au bout de quelques minutes, Gaëtan, 8 du jour, surprend nos adversaires et va ouvrir la marque sur une belle sortie de mêlée.

Quelques minutes plus tard, Matthieu Matignon inscrit le deuxième essai de la rencontre sur une belle action collective des trois quarts.

match Brackass PARC 20202 essais à 0 à l’extérieur au bout de 15 minutes… nos adversaires finissent par sortir les griffes.

Ils reprennent le contrôle du ballon sur quelques cafouillages des bêtes à corne (ah oui, le match se joue sur un terrain en herbe sur les bords de la sèvre… terrains très gras, idéal pour nos avants, moins pour le contrôle du ballon…).

Les Brakass reviennent à la marque sur des erreurs de placement (notre gros point faible…). La mi-temps est sifflée sur un score de 2 essais partout.

À la reprise, les Brakass passent la seconde et rentrent dans la seconde mi-temps et dans la gueule des bisons avec de belles intentions. On tient fermement sur nos appuis et poussons tranquillement le cuir dans les 5 mètres adverses. Ballon récupéré par les brakass qui tentent un coup de pied de dégagement. Celui-ci est bien contré par notre magnifique 10 et capitaine qui poursuit son action et applatit. 3 essais à 2.

Nos adversaires, piqués au vif, ne comptent pas en rester là et rétablissent le score sur un essai de leur 12, très inspiré…

Trois essais partout, il reste dix minutes de jeu environ. La fin de match s’annonce torride !

Les deux équipes se rendent coup pour coup. Les esprits s’échauffent et le taux de réussite (des passes notamment) chute en flèche ! Sur un mouvement de nos trois quarts, notre bus du jour (pourtant élu chèvre du match… c’est pas juste), Valentin, enfonce le clou et donne le point de la victoire aux bisons.

Le match se termine sur une progression de nos adversaires bien contrée.

Brackass vs PARC

Score final : 4 essais à 3 pour les Bisons du PARC.

Merci messieurs pour cette magnifique matinée de rugby. J’ai hâte de disputer notre prochain match qui se jouera à Trignac le 15 mars. En attendant, pansez vos blessures et rappelez vous, les entraînements c’est le vendredi à 20h00…

Bise les bisons !

Trolls vs Bisons

Un soleil radieux accueille les Bisons ce dimanche matin au stade de Treillières.

Les heures qui suivront n’auront pourtant pas la douceur d’un matin de printemps pour les représentants du PARC, qui sont venus à 15, et pas un de plus, pour défier les Trolls !

Ce sont ces derniers qui donnent le coup d’envoi, et viennent d’emblée occuper nos 22 mètres. La confrontation s’annonce pleine d’engagement, et les treillierains ont l’air bien décidé à renouveler leur victoire de la saison précédente.

Mais nos 15 Bisons profitent rapidement d’une faute adverse pour mettre la main sur le ballon sans prendre de points et se dégager. S’en suivront 20 minutes de jeu à l’avantage des jaunes et bleus, qui occupent la moitié de terrain adverse. Et c’est logiquement qu’un beau mouvement s’achève sur une course de Mat’ M. (13) qui vient aplatir et ouvrir le score. 1 essai à 0.

Piqués au vif, les Trolls montent déterminés sur le coup de pied de renvoi et occupent notre camp. Malgré quelques fautes de main de leur part et la solide défense des Bisons, ils parviennent à créer le décalage et égaliser. L’arbitre siffle la mi-temps et les 2 équipes sont à égalité, 1 essai partout.

L’entame de la 2mi-temps est à l’image de la fin de la première

Les Trolls veulent prendre l’avantage sur leur terrain, et gardent la main sur le ballon. Notre ligne de défense cède doucement du terrain, mais ne craque pas ! Les treillierains effleurent l’en-but, mais se voient une nouvelle fois renvoyés dans leur camp sans marquer. Les Bisons vont ensuite sublimer leur prestation défensive par leur efficacité offensive, et c’est Etienne (15) qui vient aplatir, sur un crochet qui laisse son vis-à-vis au sol. 2 essais à 1.

Les 2 équipes produisent du beau jeu, parfaitement orchestré par l’arbitre. Quelques en-avant de part et d’autre favorisent l’alternance de la possession et bien qu’ils soient dominés en touche, les Trolls réussissent à avancer. Et parviennent à égaliser, 15 minutes après la reprise. 2 essais partout.

Quelques frayeurs sur le plan physique viennent perturber les rangs jaunes et bleus, mais les Bisons restent à 15 sur le terrain, et malgré l’absence de remplaçants, prennent le meilleur physiquement sur leurs adversaires.

Mat’ M. (13) s’offre un doublé qui récompense l’engagement de toute l’équipe, et le PARC reprend l’avantage. 3 essais à 2.

Les treillierains, frustrés, butent sur notre défense et ne parviennent pas à enchainer suffisamment pour reprendre le match en main.

Gaëtan (1), bien placé parmi les ¾ après un renversement de jeu, est servi proprement et creuse l’écart moins de 10 minutes avant la fin du match. 4 essais à 2.

Ça commence à sentir bon pour nos Bisons !

Mais le travail défensif n’est pas terminé, les Trolls sont toujours à l’affût d’une faille et il faut tenir malgré la fatigue. C’est chose faite quand, sur la dernière minute, Clément M. (10) sert une nouvelle fois notre deuxième centre après une superbe feinte de passe, et Mat’ M. (13) crucifie nos hôtes en inscrivant son 3essai ! Fin du match sur le score de 5 essais à 2 !

Félicitations aux 15 bisons présents ce jour, qui ont brillamment relevé un défi de taille, en battant sans concessions cette belle équipe des Trolls.

Une belle façon d’amorcer la série de matchs à domicile qui débutera le 28 avril avec la réception de 2 équipes : Les Compères Verts de Saint Herblain et les Vieux Crampons, du Mans.

Des nouvelles du PARC !

Le week-end du 9 et 10 mars, toutes les équipes du Pomjeannais Amical Rugby Club ont pu montrer à l’extérieur comme à domicile ce qu’ils savaient faire.

Le premier rendez-vous du week-end se tenait le vendredi soir à Chemillé ou l’équipe sénior à XV rencontrait le Rugby Olympique Chemillé pour une rencontre amicale. Les bisons montjeannais ont réussi à s’imposer face à leurs adversaires qui avaient certainement pris le match un peu à la légère. Score final 25-15 pour le PARC.

Le ROC aura à cœur de briller au match retour avant leur entrée en championnat en septembre prochain. La rencontre se jouera le 16 juin au stade de Montjean.

Le samedi après-midi, toute l’école de rugby était en déplacement.

Les U8-U10 à Ancenis et les U12 au stade nantais.

Nos U12 jouant à 10 commencent à jouer comme les grands en étant postés (avant/3 quarts). Ils jouent quelques mêlées (simulées) et disputent les ballons au sol après les plaquages. Les bisonneaux n’ont pas eu à rougir face aux grosses écuries. Ils se sont même offert quelques victoires (3 matchs gagnés sur 4).

Place maintenant à nos dames rugbywomen qui accueillaient le dimanche leur premier évènement R5 :

Pratique du ballon ovale sans plaquage, tout se joue sur l’évitement et le jeu de passes. Les équipes de 5 joueurs se rencontrent sur des terrains aux mesures ajustées (de 30 à 50 mètres de large pour 50 à 70 mètres de long). Une variante anglaise existe, pour l’histoire les rugbymen néozélandais ne jouent qu’à ça jusqu’à leurs 14 ans…

Nos bisonnes ont donc organisé ce plateau pour 8 équipes soit environ 50 joueurs. Tout était réuni pour une belle matinée de rugby, il a presque fait chaud. Seul le vent assez fort a pu gêner les joueurs qui avaient parfois du mal à faire leurs passes en arrière…

Une de nos équipes s’est fait remarquer en gagnant la plupart de ses rencontres.

rugby féminin

Mais là où les bisonnes sont fortes et commencent même à se tailler une petite réputation c’est en troisième mi-temps. Et pour leur première à la maison, elles avaient mis les petits plats dans les grands. Après quelques galettes et crêpes arrosées de boissons désaltérantes, toutes les équipes sont reparties avec le sourire et le ventre plein.

rugby toucherLe prochain évènement R5 montjeannais se tiendra sur la plage d’Ingrandes le dimanche 7 juillet (plus d’infos à venir prochainement).

1er match de l’année

match de rugby bisons montjean

Bonjour, je me présente BIBI le roi de l’info des bisons. Dimanche 15 octobre le PARC et ses bisons effectuaient leur première sortie de l’année en terre saumuroise, plus précisément chez les RHINOS de Saint Martin de la Place (http://rugbyclubstmartinlesrhinos49.clubeo.com).

Votre fidèle reporter était présent pour cette première rencontre…

Magnifique temps pour ce rendez-vous de début de saison, un soleil radieux en ce milieu d’octobre accueille les joueurs. Le match se déroulera en effectif réduit de 14 d’un commun accord entre les capitaines. Après les traditionnelles recommandations de l’arbitre au capitaine, ce sont les rhinos qui recevront le coup d’envoi.

Début de rencontre ou les locaux veulent affirmer leur présence et partent défier les visiteurs.

La défense des bisons bien en place repousse les attaques et petit à petit ils prennent l’ascendant sur leurs adversaires. Très vite les joueurs du PARC prennent possession du terrain et le jeu à leur avantage.

Après plusieurs tentatives sans scorer, suite à un mouvement des ¾, le 15 David F. s’envole vers le premier essai du match : RHINOS 0 / 5 BISONS

Les locaux s’efforcent de reprendre le contrôle du jeu, mais leur maladresse permet aux visiteurs de récupérer de nombreux ballons de jeu. Le match se déroule en très bon état d’esprit et l’arbitre se réjouit de ne pas trop sanctionner les joueurs. Quelques plaquages un peu hauts que l’arbitre ne laisse pas passer, (on connaît tous sa rigueur légendaire). On pourra se pencher sur son arbitrage pour un plaquage soulevé mais accompagné, cette sanction était-elle nécessaire… L’entraîneur des bisons ne souhaitant répondre, nous en resteront donc sur nos propres impressions.

Les bisons prennent le contrôle du match et laissent peu d’espace à leurs adversaires qui ne lâchent rien. Malgré des attaques avortées par de nombreux en-avant, les joueurs du PARC pilonnent les lignes adversaires. Ils sont dominateurs en touche et aussi dans le jeu de mouvement. Emmenés par leur capitaine Antho, les bisons iront de nouveaux en terre promise par l’intermédiaire de Capucin le plus beau et à deux reprises l’insoutenable David F.

Une fin de match à l’avantage des RHINOS qui pousseront les Bisons jusque de leur en-but sans pouvoir aplatir l’ovale.

Finalement, le score en restera là.

Victoire des bisons 20/0 contre une belle équipe des rhinos qui progressent à grand pas …

Enfin, un grand bravo à tous les joueurs pour leurs prestations.

BIBI le roi de l’info.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Challenge Michel LECOINTRE

Départ : 7h15

Météo : boudeuse

Humeur : En demi teinte

Mais bon, vaille que vaille, RdV est pris boulevard des Anglais pour le challenge Michel LECOINTRE au Stade Nantais.

Boulevard des Anglais… rien que ça, ça nous a un rien galvanisé!! Le ton est donné… mes  petits sont sûrs d’eux!

Au micro, on annonce :  Stade Nantais, Racing 92, PUC, Stade Rochelais, Massif Central…FATCH… du très lourd!

Challenge Michel LECOINTRE

Challenge Michel LECOINTRE

 

Entrés dans les vestiaires, la pression monte d’un furieux cran : nous faisons bancs communs avec le Racing!!!

 

 

 

Seconde pression à la lecture de la poule avec, entre autre : Le PUC, La Rochelle, Stade Vélo Nantais, le SNUC 2, St Nazaire. Nous allons jouer contre les fils d’internationaux célèbres…

Challenge LECOINTRE Match U8

 

Malgré un échauffement efficace, la notoriété des équipes rencontrées a tétanisé nos joueurs. Nous entamons notre challenge avec deux logiques défaites contre le PUC et Le Stade Rochelais. Un manque évident de soutien et bien peu de plaquages face à des équipes déjà très bien organisées, nous ont été fatals.

 

La suite s’annonçait plus aisée contre deux équipes du cru. Nous avons commencé par décomplexer nos joueurs qui rêvaient tant d’inscrire un gros à leur tableau de chasse…. Remontés comme des coucous avec, enfin, un peu de jeu collectif, la situation a  tourné à notre avantage pour gagner par deux fois.

Mi-temps de la matinée : Orange, massages, Mars, …et ça repart 🙂

Objectif : 1/4 de final dans le viseur…

St Nazaire à portée de fusils

Le résultat des premiers match nous fait espérer un 1/4. La rencontre  suivante  contre St Nazaire, notre meilleur ennemi : ils affichent une équipe à 12, avec un fort turn over lors des précédentes rencontres, contre nos 8 joueurs, ardemment prêts à en découdre.  Un match âpre, rugueux où tous les acteurs se donnent à donf ! …Ahhhh! la défaite amère (1-0) sur une décision litigieuse…certains pleurent, d’autres soufflent…les regards sont bas…nous passons à coté de quelque chose.

Le dernier match de poule contre le SNUC2 est gagné haut la main par 8 joueurs fatigués mais sûrs de leur force!

Pfff…ça n’a pas suffit! Nous n’étions pas invités en 1/4…pour 3 x rien. Le match de classement, joué sous des trombes d’eau, après la pause déjeuner, est malheureusement perdu sur une ou deux fautes défensives par des joueurs frigorifiés.

Au final, une place en milieu de tableau avec un pour vainqueur le RC92. Un tournoi aussi important, sans aucun remplaçant reste un excellent résultat

Resteront de cette belle journée le souvenir d’avoir croisé quelques anciens internationaux, une belle médaille et pour certains, des cadeaux offerts par le sponsor du tournoi.

Un regret?? Les petits copains qui nous abandonnent au dernier moment…ceux qui ne préviennent pas…une équipe, c’est 1+1+1+1…….. À bons entendeurs!

Un merci?? Plusieurs! Aux parents présents et aux Delan’…pour leur rugby’mobile 9 places!

Les garçons, soyez assurés que nous ne pouvions pas gagner. Ce sont des équipes rodées et guerrières, ce que nous ne sommes pas encore. Un chose est sûre : vous avez tout donné, tout encaissé et cela mérite mon respect et mon envie de continuer avec vous. Vous êtes de super p’tits bonhommes et je suis fier de vous!! Merci…

EnregistrerEnregistrer

Match en triangulaire

Dimanche 2 avril, les bisons sont en déplacement à Angers pour une triangulaire face aux andécaves et aux babayonnais.

Arrivés les premiers avec 19 joueurs prêts à poursuivre la série des victoires.
Deux périodes de 30 minutes, et la première nous confronte aux vieux briscards d’andécaves.
L’équipe est en place pour recevoir le ballon et faire parler la vitesse des bisons.
AÏE AÏE AÏE, quelle surprise de voir les andécaves scorer après 5 minutes de jeu. Les bisons ne sont pas réveillés et vont lutter pendant 30 minutes sans jamais pouvoir mettre leur jeu en place. Dur de réveiller un bison qui dort.

ouverture rugby à angers

PAUSE

On repart pour 30 minutes contre les babayonnais de La Roche sur Yon avec cette fois une envie plus grande que la première période. Les bisons entament le match en mettant la pression sur les babas et inscrivent rapidement  un essai sur un débordement de leur ailier Quentin (sans la caravane il va vite)…
C’est sans compter sur La Roche qui fait parler ses avants et aplati suite à une touche dans nos 5 mètres. Égalité parfaite.
Les bisons veulent cette victoire. La machine se met enfin en route et sur un mouvement de 3/4 Mathieu M. s’envole dans l’en-but adverse.
Le PARC reprend l’avantage et ne lâchera plus de terrain à ses adversaires. Le troisième essai est signé David l’anguille et les bisons enfoncent le clou par leur ailier François qui clôture le score. (premier essai pour François).

cohésion rugby

Bravo aux joueurs pour cette victoire.

Les bisons recevaient Ancenis en terre montjeannaise.

Dimanche 12 mars,

Coup d’envoi 10h30

Les premiers bisons arrivent pour 9h suivi rapidement par les joueurs d’Ancenis.
Tout ce petit monde se retrouve autour d’un café avant l’entrée aux vestiaires.
Les 24 joueurs d’Ancenis se tassent dans l’un des vestiaires restants. Nous occupons le dernier avec nos 16 bisons présents. (match de footeux qui s’étalent, s’étalent…)
Bon esprit dans les vestiaires où la pression est sur les épaules du coach  qui compose une équipe sans pratiquement aucun avant. La compo est surprenante pour tous.

pilier qui arme son lancé en touche - rugby

10h30 coup d’envoi et les bisons prennent position en leurs terres face à de gaillards d’Ancenis.

L’étroitesse du terrain ne favorise pas les envolées des ailiers mais le jeu répété à l’entraînement se met tranquillement en place. Sur une sortie de ruck joué rapidement par Loïc, David Fontaine emmène la défense adverse avant de faire une passe intérieure pour Cyril qui casse deux placages et ainsi  s’envole vers l’en-but.
Bisons 5 / Ancenis 0.

Piqué au vif, Ancenis repart de plus belle et fait jouer ses avants puissants. Sur une touche dans 5 mètres, les avants adversaires nous pilonnent et sur un dernier mouvement, le 9 d’Ancenis plonge dans notre en-but.
Bisons 5 / Ancenis 5

Pas de panique chez les bisons et les deux jouent fort bien mais avant la pause sur une passe remise intérieure, Matthieu Matignon franchit la défense et on le retrouve pour aplatir.
Bisons 10 / Ancenis 5

Les bisons bien en ligne

2e période

Ancenis semble essoufflé et leur manque de patience dans le jeu se fait ressentir à l’avantage des bisons.
Les locaux déploient leur jeu et se créent des occasions sans score.

Ancenis en profite et sur un sursis d’orgueil, repart à l’attaque de nos 22, mais la défense des bisons est bien en place.
Et sur un énième mouvement collectif et un retour intérieur, mamat se voit marquer son deuxième essai du match.
Bisons 15 / Ancenis 5

Enfin, les visiteurs n’arrivent plus à faire parler leur jeu et l’énervement se fait ressentir. Beaucoup d’en avant et d’approximation des visiteurs permettent à la défense des locaux de s’imposer et sur un turn  over. Le 10 des bisons, fait parler son jeu de jambe et laisse sur le cul la défense d’Ancenis qui ne peut que regarder le joueur s’envoler pour le 4e essai des bisons.
Les 5 dernières sont à l’initiative d’Ancenis qui veut revenir au score, cependant la belle défense des bisons résiste.

Coup de sifflet final.

Bisons 20 / Ancenis 5
Bravo aux bisons présents, belle victoire avec la manière.

Les Rhinos de St Martin reçoivent les Bisons du PARC ; le match promet d’être engagé et bestial…

Malgré de petites averses, toutes les conditions sont réunies pour proposer aux joueurs et aux spectateurs présents un match intéressant. Le temps est doux pour un dimanche matin de février. Le terrain est accueillant sans être amoureux et les joueurs ont répondu largement à l’appel.

23 joueurs chez Saint Martin, soutenus par les Andécaves et 16 joueurs présents pour le PARC. Étant en nombre suffisant, certains adversaires viendront consolider le 15 du Bison.

Le match commence, les 2 équipes jouent proprement, malgré un ballon qui pourrait être glissant.
Ça se teste, se rentre dedans avec engagement mais c’est le 15 du PARC qui ouvre le score ou bout de 15 minutes de jeu grâce à un essai de Damien Chabrun.

Rapidement l’équipe de St Martin rend coup pour coup. L’un d’entre eux perce les défenses du PARC et “selon l’angle de vision de l’arbitre” est victime d’un plaquage haut à 5 m de la ligne d’en-but. L’arbitre n’a d’autre choix que d’accorder un essai de pénalité. Les deux équipes sont à égalité.

Malgré leur nombre et leur expérience, les joueurs de St Martin montrent les premiers signes de fatigue, d’autant plus que les Bisons se trouvent facilement et jouent dans le dos de la défense. Rapidement trois autres essais sont inscrits par Étienne Morel, David Fontaine et Matthieu Bénard sur des actions collectives.

À la mi temps, les deux équipes sont heureuses de souffler, et l’équipe du PARC a fait le break. Les consignes : ne pas se relâcher, mieux se baisser sur les plaquages et ENCORE marquer.

Le match reprend pour une très courte durée. Un joueur Andécave sur une dernière tentative de plaquage se blesse à l’épaule ; sans pouvoir empêcher Florent Gaufreteau de conclure une superbe action des 3/4 initiée par Micka. D’ailleurs nous espérons tous que ce n’est pas trop grave et qu’il s’en remettra bien.

The show must go on !!!

Malgré le blessé sur le terrain et les pompiers à son chevet le match reprend après une légère pause. Pour des raisons de sécurité (ne pas re-blesser le blessé), le terrain est diminué, et la ligne d’en-but de Saint Martin est ramenée aux 22 mètres.
Il n’en faut pas plus pour que le PARC inscrive un nouvel essai au large de Matthieu Matignon sur un beau mouvement collectif .
Le blessé est évacué le terrain retrouve alors ses dimensions et sur une percée David Fontaine vient sceller le sort du match.
Malgré les blessés, une épaule, un doigt cassé et autre, Saint Martin /Andécaves ne baisse pas les bras et s’approche de la ligne d’en-but du PARC de très près. Mais la défense et les sacrifices des joueurs du PARC repousseront les dernières tentatives de l’adversaire.

Le match se termine par une victoire 7 essais à 1 pour les Bisons du PARC. Efficacité, réalisme et ténacité résument le match.
Il est à noter que certains joueurs appliquent ces 3 valeurs avec 2 gr de potion magique dans le sang et sans se blesser.

Match plaisant à jouer, à arbitrer et à regarder.

Merci à tous. Prochain défi à domicile : Ancenis.